Piratage de la Sécurité sociale : 33 millions de personnes concernées

Dans l’ère numérique d’aujourd’hui, nos informations personnelles sont plus vulnérables que jamais. Un récent incident impliquant la Sécurité sociale française a souligné l’importance de la protection de nos données. Dans cet article, nous examinons l’incident et les types de données qui ont été volées, et vous expliquons comment protéger vos informations à l’avenir.

Piratage de la Sécurité sociale

Récemment, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a révélé un piratage massif de la Sécurité sociale. Environ 33 millions de personnes ont vu une partie de leurs données personnelles volées. Cela représente presque la moitié de la population française.

Quelles données sont concernées ?

Selon la CNIL, les informations volées comprennent :

  • L’état civil

  • Le numéro de Sécurité sociale

  • La date de naissance

  • Le nom de l’organisme d’assurance santé

  • Les garanties incluses dans le contrat

  • Les membres de la famille rattachés au contrat

Comment savoir si vous êtes concerné ?

Si vous avez une carte de mutuelle des entreprises Viamedis ou Almerys, il est probable que vos informations soient parmi celles qui ont été volées.

Quelles précautions prendre ?

Bien que la situation soit préoccupante, il est important de noter qu’aucune donnée bancaire ou mot de passe n’a été révélée dans ce piratage. Cependant, il est toujours bon de prendre des précautions pour protéger vos informations personnelles.

Attention aux arnaques

Veuillez être vigilant vis-à-vis des emails, appels téléphoniques et textos que vous pourriez recevoir dans les prochains jours. D’une part, la mutuelle est tenue d’informer toutes les personnes impactées par ce piratage. D’autre part, des individus malveillants pourraient tenter de se faire passer pour votre mutuelle. Malheureusement, des escroqueries liées à la carte vitale sont également à redouter…

Si vous recevez un email suspect, il est recommandé de ne pas y répondre directement et de ne pas cliquer sur les liens inclus dans le contenu. La meilleure démarche consiste à aller directement sur le site web de sa mutuelle et à la contacter pour vérifier l’authenticité de l’email.

En toutes circonstances, votre mutuelle ne vous demandera jamais de divulguer vos identifiants d’accès. De plus, si un paiement est demandé, quel que soit le motif invoqué, il est conseillé de contacter votre mutuelle avant d’effectuer tout règlement.

Pour ceux qui s’inquiètent, le site web haveibeenpwned répertorie les fuites de données associées à chaque adresse mail. Cependant, contrairement à certaines informations erronées rapportées par certains médias, le site web de Résopharma ne permet pas de déterminer si votre mutuelle utilise les plateformes piratées (Almerys et Viamedis).

Nos conseils pour mieux vous protéger

Utiliser des mots de passe forts

Un mot de passe fort est une des meilleures défenses contre le vol d’informations personnelles. Il est recommandé d’utiliser une combinaison de lettres, de chiffres et de symboles et de changer régulièrement vos mots de passe. Si vous n’arrivez pas à mémoriser tous vos mots de passe, ce qui est tout à fait normal, utilisez un gestionnaire de mots de passe comme NordPass.

Utiliser un VPN

Un VPN peut également être un outil utile pour protéger vos informations personnelles. Un VPN crée une connexion sécurisée entre votre appareil et Internet, ce qui rend plus difficile pour les pirates informatiques d’accéder à vos informations.

Nous vous recommandons de vous tourner vers Surfshark VPN, qui propose un système d’alerte en temps réel, appelé Surfshark Alert.

Qu’est-ce que Surfshark Alert ?

Surfshark Alert est conçu pour surveiller les violations potentielles de données et avertir les utilisateurs si leurs informations personnelles sont divulguées suite à une fuite de données. Il analyse périodiquement des milliards de données sur le dark web et d’autres sources pour détecter si vos informations d’identification, adresse mail, mots de passe, etc. ont été compromis.

Si une potentielle violation est détectée, Surfshark Alert vous envoie une notification vous recommandant de modifier vos mots de passe et vous fournit des conseils pour mieux sécuriser vos données à l’avenir.

C’est un service complémentaire, inclut dans les formules Surfshark One et Surfshark One+. Il vise à aider les gens à rester vigilants et réactifs en cas de violation de données pour mieux protéger leur vie privée en ligne.

Surfshark Alert

Le mot de la fin

Bien que l’incident de la Sécurité sociale soit inquiétant, il sert aussi de rappel de l’importance de protéger nos informations personnelles. En prenant des précautions simples, comme l’utilisation de mots de passe forts et l’utilisation d’un VPN, nous pouvons aider à protéger nos informations contre les pirates informatiques et autres personnes malveillantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez Manchester City - Real Madrid en streaming sur une chaîne gratuite

X

Montrez-moi l'offre!

Merci!

OU